Nous ne sommes pas dans une crise passagère, nous n’affrontons pas un problème sectoriel, nous nous trouvons dans une situation qui a globalement changé, et le changement est massif, durable et peut-être, à l’échelle humaine du moins, irréversible. Nous avons changé d’époque.