https://www.virtualcountry.eu/wp-content/uploads/2020/09/foret-arbres.jpg

Un contrat de travail est un document qui précise la qualification, la durée du travail, la rémunération et les attributions du salarié. En tant qu’engagement réciproque, il crée des obligations entre l’employeur et le salarié. Il facilite et sécurise aussi la relation de collaboration entre ces derniers et il minimise également les risques de litige. Zoom sur les différents types de contrat de travail.

CDI

Le CDI ou Contrat de travail à Durée Indéterminée peut être considérée comme la forme normale et générale de la relation de travail. Il n’indique pas la date à laquelle il va prendre fin. Mais il peut être rompu sur décision unilatérale de l’employeur ou du salarié ou encore pour d’autres causes extérieures aux parties telles qu’un cas de force majeure.
L’employeur est tenu d’opter pour un CDI, sauf s’il peut justifier d’une situation qui l’autorise à recourir à un autre type de contrat. Quoi qu’il en soit, le CDI peut être conclu aussi bien pour un travail à temps plein que pour un travail à temps partiel. Il est parfois nécessaire de s’entourer d’un avocat spécialisé en droit du travail pour connaitre ses droits et ses devoirs.

CDD

Contrairement au CDI, le CDD ou Contrat de travail à Durée Déterminée est un contrat d’exception dont le terme est défini à l’avance par l’employeur. Il est obligatoirement écrit et il ne peut être résilié qu’en cas d’accord mutuel, de faute grave et flagrante de l’une des parties ou d’impossibilité absolue de l’employeur d’honorer le contrat.
À son terme, aucun préavis ni indemnité de licenciement n’est obligatoire. Par contre, il est possible de renouveler le contrat initial par avenant afin de prolonger sa durée.

Contrat auto-entrepreneur

Le contrat auto-entrepreneur est un contrat conclu entre le prestataire et le client. Il permet de formaliser l’engagement qui lie l’entreprise à son client, puisqu’il définit exactement ce que le client attend du prestataire en contrepartie du prix convenu.
Mis à part cela, il prévoit aussi les garanties et les obligations que les deux parties doivent tenir. Et enfin, il permet à l’entreprise de se projeter et de s’organiser plus facilement.

Contrat de mission

Le contrat de mission correspond au travail temporaire. Il est conclu entre deux parties dans le but de déterminer clairement les engagements de chacun d’eux. Il précise surtout les tâches confiées au travailleur temporaire, c’est-à-dire sa mission principale. Mais en général, il s’apparente comme un CDD.
Il convient de noter que si le contrat de mission n’est pas signé correctement, il peut être requalifié en CDI. Ainsi, le salarié peut donc toucher des indemnités qui équivalent à un mois de salaire maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *