Portfolio Information

  • Created by: Virtual Country
  • Date: 2015
  • Skills: Energies renouvelables
  • Client: ADEME
  • Demo:see demo:

Le Grenelle de l’Environnement puis la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) ont redéfini des trajectoires des politiques énergétiques soumises aux contraintes socio-économiques, climatiques et environnementales. Dans cette optique, le Grand Eolien, c’est-à-dire la production d’électricité à partir d’éoliennes de grande puissance, occupe une place importante : en effet, son enjeu premier est de participer à l’équilibre offre-demande du système électrique français en diminuant le contenu carbone du bouquet énergétique, en équilibrant les différentes sources d’approvisionnement et en renforçant l’indépendance énergétique de la France. La loi Grenelle II fixait ainsi un cap de déploiement de 19 000 MW d’éolien terrestre et de 6 000 MW d’éolien en mer d’ici à fin 2020 ; ces objectifs devraient être renforcés par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie de 2016 en cohérence avec la LTECV. La planification des investissements en matière d’énergie nécessite alors de disposer d’éléments solides sur la quantification des impacts environnementaux des filières de production française. Cette étude se focalise sur la filière éolienne. L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) est un outil fréquemment utilisé pour le calcul des impacts environnementaux du secteur de l’énergie. Cette démarche d’évaluation des impacts environnementaux a d’ores et déjà été amorcée par des établissements académiques ou par les constructeurs éoliens (Vestasou Enercon par exemple), qui rendent compte des ACV détaillées de différents modèles d’éoliennes ; desméta-analyses ou des études paramétriques.