https://www.virtualcountry.eu/wp-content/uploads/2020/09/foret-arbres.jpg

Le vin désalcoolisé est un vin qui contient en moyenne 0,3% d’alcool par volume pour une bouteille de 75 cl. On dit qu’il est « sans alcool », car le taux d’alcool qu’il renferme est proche de 0%. Mais le taux 0,0% n’existe pas.
Et pour pouvoir porter le nom de « vin sans alcool », la boisson doit également être issue d’un vin titrant à la base au minimum entre 8,5 et 9% d’alcool, puis désalcoolisé dans la mesure de 2% maximum. En termes simples, un vin sans alcool comporte toujours un minimum d’alcool.

Les techniques de désalcoolisation du vin

Pour obtenir un vin sans alcool, c’est-à-dire un vin moins riche en alcool, le fabricant doit choisir entre quatre méthodes, dont : la désalcoolisation du vin fini, le retrait partiel du sucre, la recherche naturelle de levures produisant peu d’alcool et de cépages présentant à maturité de faibles richesses en sucre et l’avancement de la récolte pour éviter que les raisins ne se chargent pas trop en sucre.
Pour désalcooliser le vin, différentes technologies peuvent aussi être utilisées par l’œnologue, dont : les techniques membranaires, la distillation sous vide et le désucrage des jus. Les techniques membranaires sont entre autres : la technique qui permet d’extraire une fraction « eau + alcool » sans composés aromatiques, la technique séparative eau-air à contre-courant qui permet d’isoler l’eau de l’alcool et de la réinjecter dans le vin ajusté et la technique séparative à lies fluidifiées pour récupérer l’alcool.
La distillation sous vide permet d’ajuster la teneur en alcool du vin grâce à la technique CCR ou Colonne de cônes rotatifs, une distillation mécanique effectuée sous vide à température ambiante. Enfin, le désucrage des jus est une technique qui allie l’utilisation de la filtration et de l’osmose. Il permet d’éliminer une partie des sucres des moûts.

Les consommateurs de vin sans alcool

À l’origine, le vin désaloolisé a été spécialement élaboré pour les femmes enceintes, les diabétiques et les sportifs. Mais de nos jours, il intéresse un public un peu plus large : les personnes qui ont un travail à risque, les personnes qui prennent la route, les personnes qui ont souvent des repas d’affaires, les adolescents, les seniors, les personnes qui souhaitent perdre du poids et les personnes qui n’aiment tout simplement pas le goût de l’alcool.
Quoi qu’il en soit, il convient de noter que le vin sans alcool n’est pas un jus de fruit. Il conserve le goût et l’arôme du vin classique et il renferme un minimum d’alcool.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *